mercredi, février 28, 2024

Actualités

Les instruments de musique oubliés et leur histoire

4/5 - (10 votes)

Au-delà des guitares, pianos et autres instruments populaires, il existe une multitude d’instruments de musique oubliés qui ont marqué l’histoire. Dans cet article, nous vous invitons à un voyage musical pour redécouvrir ces trésors cachés et leur histoire fascinante. Préparez-vous à être surpris par la richesse et la diversité du patrimoine musical mondial.

Le serpent : ancêtre du tuba au son unique

Le serpent est un instrument à vent de la famille des cuivres, inventé en France au XVIe siècle. Sa forme sinueuse lui confère une sonorité grave et douce, très différente de celle des cuivres modernes. Utilisé principalement dans les ensembles religieux, il a progressivement été remplacé par le tuba et le saxhorn au XIXe siècle. Aujourd’hui, quelques musiciens passionnés perpétuent la tradition du serpent pour redonner vie à cette sonorité si particulière :

  • Michel Godard est un virtuose français du serpent qui explore les possibilités offertes par cet instrument dans différents styles musicaux.
  • Stephen Wick est un autre serpentiste britannique qui a enregistré plusieurs albums consacrés à cet instrument.

L’oud : une tradition musicale orientale à redécouvrir

L’oud est un instrument à cordes pincées originaire du Moyen-Orient, ancêtre du luth et de la guitare. Il est caractéristique de la musique arabe, turque et persane, et joue un rôle central dans la tradition musicale orientale. Malgré sa popularité en Orient, l’oud reste méconnu en Occident. Pourtant, plusieurs musiciens contemporains contribuent à faire connaître cet instrument :

  • Anouar Brahem est un oudiste tunisien qui mêle jazz et musique arabe dans ses compositions.
  • Dhafer Youssef est un chanteur et oudiste tunisien qui explore les liens entre musique soufie et jazz.

Le theremin : l’instrument électronique sans contact

Inventé en 1920 par le russe Léon Theremin, le theremin est un instrument électronique qui se joue sans contact physique. Le musicien contrôle la hauteur et le volume des sons en déplaçant simplement ses mains autour de deux antennes. Malgré son aspect futuriste, le theremin a connu un regain d’intérêt récemment grâce à des artistes qui l’explorent dans de nouveaux contextes :

  • Clara Rockmore était une virtuose du theremin qui a contribué à populariser cet instrument dans les années 1930-40.
  • Carolina Eyck est une jeune musicienne allemande qui expérimente avec le theremin dans des œuvres contemporaines et improvisées.

La vielle à roue : héritage médiéval français

La vielle à roue est un instrument à cordes frottées d’origine médiévale, très populaire en France jusqu’au XVIIIe siècle. Elle est actionnée par une roue qui frotte les cordes, produisant un son continu et envoûtant. Tombée en désuétude pendant plusieurs siècles, la vielle à roue connaît aujourd’hui un véritable renouveau :

  • Laurent Tixier et Thierry Nouat sont deux musiciens français qui revisitent le répertoire traditionnel de la vielle à roue.
  • Valentin Clastrier est un compositeur et interprète français qui a créé un répertoire contemporain pour cet instrument.

Le glassharmonica : musique céleste sur verre

Inventé par Benjamin Franklin en 1761, le glassharmonica est un instrument constitué de bols en verre de tailles différentes, montés sur un axe horizontal. Le musicien fait tourner les bols à l’aide d’un pédalier et frotte leurs bords avec les doigts humides pour produire des sons cristallins. Malgré sa beauté sonore, le glassharmonica est tombé dans l’oubli au XIXe siècle. Heureusement, certains musiciens s’évertuent à lui redonner ses lettres de noblesse :

  • Thomas Bloch est un musicien français spécialisé dans les instruments rares, dont le glassharmonica.
  • Dennis James est un américain passionné par cet instrument qu’il utilise dans des films muets accompagnés en direct.

Ces instruments de musique oubliés témoignent de la richesse et de la diversité des cultures musicales à travers le temps et l’espace. En les redécouvrant, nous renouons avec notre patrimoine musical et explorons de nouvelles possibilités sonores.

Tendance